homme-hesitant-aborder-femme

Comment aborder une fille pour la première fois ?

Lorsqu’on interroge les hommes, on remarque qu’il y a une question qui revient souvent. Comment aborder une fille pour la première fois, et plus précisément : « Que dois-je lui dire ? ». En effet, beaucoup d’hommes ne vont pas vers les femmes, car c’est un gros obstacle à surmonter. Ils ont peur du refus, et surtout, ils ne savent pas quoi leur dire pour faire bonne impression.

Les hommes pensent qu’il faut que ce soit une phrase magique, que cette première approche doit être parfaite, s’ils veulent repartir avec le numéro de téléphone de la personne.

Sachez ceci : ce que vous lui direz n’est pas d’une aussi grande importance. En tout cas, pas aussi important que vous ne le pensez. Le principal est d’engager une conversation avec une fille afin de pouvoir commencer à l’attirer.

« Ce que vous lui direz n’a pas d’importance. Il suffit de le faire. »

Cela dit, il est utile d’avoir au moins une structure et quelques lignes mémorisées afin que, le moment venu, vous n’hésitiez pas à faire ce premier pas.

Les 3 types d’accroches sont : indirect, situationnel et direct

Les « approches indirectes »

Les approches indirectes sont très peu risquées, mais la récompense sera faible. Ce sont des moyens confortables de prendre contact avec quelqu’un. Néanmoins, il faut sera difficile de transformer votre situation en vraie conversation.

Lorsqu’on interroge les hommes, on remarque qu’il y a une question qui revient souvent. Comment aborder une fille pour la première fois, et plus précisément : « Que dois-je lui dire ? ». En effet, beaucoup d’hommes ne vont pas vers les femmes, car c’est un gros obstacle à surmonter. Ils ont peur du refus, et surtout, ils ne savent pas quoi leur dire pour faire bonne impression.

Les hommes pensent qu’il faut que ce soit une phrase magique, que cette première approche doit être parfaite, s’ils veulent repartir avec le numéro de téléphone de la personne.

Sachez ceci : ce que vous lui direz n’est pas d’une aussi grande importance. En tout cas, pas aussi important que vous ne le pensez. Le principal est d’engager une conversation avec une fille afin de pouvoir commencer à l’attirer.

« Ce que vous lui direz n’a pas d’importance. Il suffit de le faire. »

Cela dit, il est utile d’avoir au moins une structure et quelques lignes mémorisées afin que, le moment venu, vous n’hésitiez pas à faire ce premier pas.

Les 3 types d’accroches sont : indirect, situationnel et direct

Les « approches indirectes »

Les approches indirectes sont très peu risquées, mais la récompense sera faible. Ce sont des moyens confortables de prendre contact avec quelqu’un. Néanmoins, il faut sera difficile de transformer votre situation en vraie conversation.

« L’avantage d’une approche indirecte, c’est qu’elle ne montre aucun intérêt pour la fille. » Lorsque vous montrez immédiatement de l’attention, les femmes doivent décider si elles souhaitent entretenir la conversation en se basant uniquement sur les 10 premières secondes.

Ces types d’accroches portent davantage sur des sujets que la plupart des gens se sentent socialement obligés de répondre : « Avez-vous l’heure ? Savez-vous où se trouve tel magasin ? ». C’est pourquoi les approches indirectes ont un taux d’ouverture élevé.

Le problème donc avec ces approches indirectes est qu’il est difficile de passer ensuite à une vraie conversation. Partir de « Pouvez-vous me dire quelle heure il est, s’il vous plaît ? » puis enchaîner une séduction sera très délicat.

Étant donné que les approches indirectes présentent un risque faible, nous les recommandons généralement comme le meilleur moyen de contacter une fille afin que vous puissiez vous échauffer et vous créer de l’expérience situationnelle.

Exemples :

Bonjour ! Pouvez-vous me dire l’heure s’il vous plaît ?

Excusez-moi de vous déranger, savez-vous où se trouve le magasin … le plus proche ?

Savez-vous où se trouve XYZ ?

NB : N’oubliez pas les formules de politesse !

Avantages :

Taux de réussite élevé (la plupart des femmes s’arrêteront et vous répondront)

Presque aucun stress (facile à utiliser)

Ne montre aucun intérêt particulier pour la femme (ceci retardera donc le besoin des femmes de prendre une décision basée sur l’attirance)

Les inconvénients :

Il est difficile de passer à une conversation régulière

La plupart des femmes savent que tu t’intéresses à elles (après tout, pourquoi leur demanderais-tu, plutôt que le type là-bas)

Les « approches situationnelles »

Les approches situationnelles présentent un risque, mais une récompense moyenne.

Ces approches utiliseront l’environnement dans lequel vous vous trouvez. Vous pouvez remarquer quelque chose sur elle, commenter quelque chose qui vient de se passer, faire une observation, etc.

À l’instar des approches indirectes, l’objectif de l’approche situationnelle est de démarrer une conversation sans montrer d’intérêt pour la femme (pas encore dû moins).

L’avantage par rapport aux approches directes, c’est qu’il est plus facile de passer à une conversation normale en utilisant ces ouvertures situationnelles.

L’inconvénient de cette ouverture est que vous avez besoin de quelque chose à commenter et que la situation semble être spontanée.

Exemples

Dans un magasin : « Pensez-vous qu’ils ont ma taille ? » « Pouvez-vous me conseiller sur ceci ? »

Avantages

Il est facile de passer sur une vraie conversation avec la fille

Ne montre pas d’intérêt pour la fille (retarde le besoin de décider si vous êtes un futur partenaire potentiel)

Les inconvénients

Nécessite quelque chose de situationnel à commenter.

Les « approches directes »

Les approches directes présentent des risques élevés, mais ont également une grande récompense. Les risques sont élevés, car vous vous mettez en danger. Les récompenses sont très bonnes, car quand elles fonctionnent, vous avez déjà construit un peu d’attraction avec une fille basée sur la confiance en soi.
Avec les approches directes, vous vous approchez d’une fille et vous montrez et/ou dites nécessairement qu’elle vous intéresse. Vous ne tournez pas autour du pot.

Cela lui montre que vous avez énormément confiance en vous et que vous êtes le genre de personne qui n’a pas peur d’aller vers les autres quand il veut quelque chose.

D’un autre côté, comme cette ouverture montre que vous êtes intéressé, elle doit maintenant décider rapidement, en 10 secondes seulement, si elle est intéressée par une conversation avec vous ou non. Pour cette raison, il est essentiel que tout soit en ordre : que ce soit votre façon de vous vêtir, votre comportement et votre approche.

« Lors de vos approches directes, votre communication non verbale doit être forte. »

L’un des gros avantages aux yeux des femmes sera votre confiance en vous. Comme tout le monde le sait, la confiance est la première chose que chaque fille recherche.

« Si cette approche est réussie, vous pouvez passer directement à une conversation normale. »

En guise de remarque, les ouvertures directes sont particulièrement utiles quand une femme est seule, ce qui les rend idéales pour des jeux quotidiens de séduction.

Exemples

Bonsoir, vous êtes la femme que je voulais rencontrer.

Bonjour. Tu vas trouver cela complètement dingue, mais je viens de te voir et je pensais que tu avais l’air vraiment sympa et que je devais au moins venir te dire bonjour.

Avantages

Il est facile d’enchaîner une conversation avec la personne.

Quand cela fonctionne, attire immédiatement l’attention

Si elle est prise, elle vous le fera savoir immédiatement, vous ne perdrez ainsi pas de temps.

Les inconvénients

Ça passe ou ça casse. Fonctionne ou ne fonctionne pas.

Cette approche nécessite, comparée aux autres, beaucoup plus de courage et de confiance en soi.

Conseils divers

Avant de vous quitter, voici quelques conseils pour vous aider à aborder une fille pour la première fois :

  • Il est important d’être dans une bonne dynamique. Pratiquez les trois premières approches comme des échauffements et utilisez-les le plus rapidement possible pour créer un élan.
  • Ne prenez pas le « rejet » au sérieux. Les femmes prennent seulement une décision basée sur quelques secondes lorsqu’elle vous rencontre. Si dix personnes au hasard venaient à vous demander votre numéro de téléphone, donneriez-vous votre numéro à tous les 10 ?
  • Si vous avez du mal à aller vers les femmes, utiliser les « approches indirectes » afin de vous constituer un bagage émotionnel positive. Plus vous aurez confiance en vous, plus vous pourrez évoluer vers les « approches directes ».

Votre mission du week-end (si vous l’acceptez)

Débutants : utilisez une première approche (préparez-vous à l’avance)

Avancé : utilisez les trois types d’approches (préparez-vous à l’avance)

Bon, les gars, voici le conseil de la semaine !

Assurez-vous d’y aller et de commencer à le mettre en œuvre immédiatement. Le succès aime la rapidité de mise en œuvre.